Almanar du Maghreb
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Shopactif


Shopactif


Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland

Les raisons du coup de colère du Président Dictateur Général tunisien

Aller en bas

Les raisons du coup de colère du Président Dictateur Général tunisien

Message par filsduprophete le Sam 14 Nov - 19:30

Les raisons du coup de colère du Président Dictateur Général tunisien

Par Abou Firas.

Déclaration du Président tunisien le jour des élections présidentielles et législatives :

"Il existe une minorité infime de Tunisiens qui n'éprouvent aucune gêne en ce moment précis à s'en remettre à l'étranger pour quérir le soutien de parties extérieures qu'ils incitent à faire campagne contre leur propre pays Ils n'ont pas respecté le caractère sacro-saint de la patrie, ni son intégrité et ont poussé l'audace jusqu'au recours aux allégations mensongères et à l'incitation à une campagne désespérée auprès de certains journalistes étrangers, pour mettre en doute les résultats des élections avant même le dépouillement des voix"

Ben Ali a ajouté en outre que la loi serait "appliquée contre quiconque émettra des accusations ou des doutes concernant l'intégrité de l'opération électorale, sans fournir de preuves concrètes".

Voilà ce qui est dit : Peu importe que tous les médias libres sont unanimes à condamner cette parodie de démocratie, peu importe que toutes les forces démocratiques de la Tunisie aient condamné cette mascarade, peu importe que les vrais opposants tunisiens qui n'ont de leçon de patriotisme à recevoir de personne aient appelé à boycotter ces élections, peu importe que le peuple tunisien dans sa grande majorité ne croit pas un seul instant à cette mise en scène cynique d'élections libres et démocratique, peu importe que les chancelleries étrangères dans leurs rapports fassent état d'une grande duperie faite pour tromper ceux qui y croient.

Limportant est de rester au pouvoir. L'important est de durer .. durer le plus longtemps possible même si on doit écraser tout le monde .. même si on renie la même déclaration du 7 novembre signée par le général ben ali au moment du putsh sanitaire contre le premier président Bourguiba. Il faut simplement durer pour le bien … de toute la famille.

L'important est d'avoir le pays sous la coupe des familles Ben Ali, Trabelsi, chiboub, Materi, Mabrouk, Djilani et autres affiliés ...

L'important est de continuer d'avoir tout le pouvoir et toutes les décisions au niveau du palais de carthage .. via une poignée de fonctionnaires zélés et inconscients et qui vont assujettir tout l'appareil de l'état , sa police, son administration fiscale, sa douane, son parlement avec ses deux chambres et sa justice à la merci des interêts des familles et de leurs parrains en exercice:le président et sa femme.

L'important est de confisquer l'état au profit des interêts des familles et des proches, même si la gangrène va se propager et va faire que de plus en plus de personnes vont se sevir au passage .. au détriment d'un peuple de plus en plus mal en pouvoir d'achat.

L'important est d'avoir tous les privilèges, tous les passe-droits, et toute l'impunité nécessaire pour laisser les familles accaparer des pans entiers de l'économie nationale sous l'oeil bienveillant du général et de sa femme mais aussi de l'état et de ses structures.

L'important est de veiller à ce que tout ceci se fasse dans le silence le plus total .. Un silence qu'il convient d'imposer par tous les moyens : la peur, l'interêt et la désinformation en interne, par la corruption intellectuelle et financière à l'étranger ..

Le silence est nécessaire aux familles au pouvoir .. pour garder le bon peuple ignorant du degré sans précédant de la délinquescence de l'état et de ses structures, de l'economie et de ses rouages.

Voilà ce qui est dit : "On fait ce qu'on veut dans ce pays qui est à nous, vous n'avez même pas le droit de le contester ou d'exprimer la moindre des critiques. Sinon, notre police et notre justice se chargeront de vous le faire regretter".

Alors une question à tous ceux qui me lisent : Que doit faire un citoyen responsable face à cette situation ? Sur qui doivent compter les citoyens honnêtes dont la situation de leur pays leur tient à coeur, dans un pays ou tous les espaces de liberté sont confisqués .. et qui a hélàs l'opposition la plus bête de la terre ?

Faut-il appeler à l'insurrection populaire ? appeler à des marches de contestation dans toutes les villes de Tunisie contre ce régime dont il convient de contester la légitimité ? appeler à l'insubordination civile ? oui mais pour quelle alternative ? Est-ce qu'il y en a au moins une alternative viable ? une seule ?

J’ose croire qu’il yen a plusieurs alternatives .. j’ose croire de toutes mes forces car je veux que mes enfants grandissent dans un état de droit .. j’aime que mes enfants grandissent dans la dignité dont leurs parents ont été bafoués par des régimes totalitaires depuis plus de 50 ans.

Le secours ne nous viendra pas de Mr Sarkozy .. qu’il convient de lui rappeler ses propres propos sur les droits de l’homme … mais il voulait simplement parler de la méditérranée du Nord .. pas celle du Sud .. ou il ne faudrait pas exagérer en demandant plus que de bien manger et de bien se vêtir …

C’est de notre destinée dont il s’agit … et nous devons tous faire changer la peur de camp : la peur devrait être dans le camp des voyous , des traitres , des rénégats qu’il faudrait bien balayer une fois pour toutes. Un jour viendra ou les forces de la répression de ces voyous se rendra compte qu’elle ne pourra pas servir plus longtemps cette racaille que notre pays ne mérite pas.

A tous ceux qui se posent des questions sur ces hordes de tunisiens devant les caméras qui chantent les louanges du président chef de clan .. je dis : ces hordes sont celles mêmes qui chantaient les louanges de Bourguiba le 7 novembre le matin , et de ben Ali le soir même .. et ce sont celles même qui chanteront l’avènement d’une nouvelle république … parce que c’est tout ce qu’elles peuvent faire .. quant aux tambours, aux bendirs et aux mezaoudia, ceux là seront toujours de la fête .. de toutes les fêtes .. comme d’habitude.

La panique et la nervosité du clan du couple Ben Ali – Trabesli est perceptible .. leur voracité s’accèlère et leur sentiment d’impunité devient flagrant … Tous ceux qui ont lu l’histoire des peuples reconnaitront aisément le début de la fin de ce régime contre-nature …

Ca ... ils ne peuvent pas le savoir .. car ils ne savent pas lire.

source
******
www.tunisnews.net

filsduprophete

Messages : 14
Date d'inscription : 14/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum