Almanar du Maghreb
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Shopactif


Shopactif


Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland

Il y a trois façons d’accomplir le pelerinage

Aller en bas

Il y a trois façons d’accomplir le pelerinage

Message par atlemcen le Jeu 17 Sep - 11:34

Premier rite : Le Tamattou’

Le musulman entre en état de sacralisation (Ihram) au niveau du Mîqât en formulant l’intention de faire la Oumra seulement, et ce pendant les mois du Hadj qui sont : Chawwâl, Dzoul Qa’da et les dix premiers jours de Dzoul Hijja. Il dit à cette occasion : « Labaika Oumra ». Ensuite, il accomplit tous les actes liés à la Oumra ; après avoir fait les circuits autour de la Kaaba et le parcours entre les monts As-Safa et Al Marwah, rasé sa tête ou diminué ses cheveux, sa Oumra est complète. A ce moment-là, tout ce qui lui était prohibé à cause de la sacralisation redevient permis.

Au huitième jour de Dzoul Hijja, il entre en état de sacralisation pour le Hadj seulement à l’endroit où il se trouve en disant : « Labaika Hajjan ». Celui qui pratique le Tamattou’ doit faire une offrande, soit un mouton, soit le septième d’un chameau ou d’une vache. S’il ne peut pas s’en acquitter, qu’il jeûne trois jours pendant le pèlerinage et sept jours une fois rentré chez lui.

Le Tamattou’ est le meilleur rite à suivre pour celui qui n’a pas apporté une offrande avec lui d’après l’opinion la plus juste des savants. En effet, le Prophète a dit à ses Compagnons, après avoir effectué le parcours entre les monts As-Safa et Al Marwah : « Que celui d’entre vous qui n’a pas avec lui une offrande quitte l’état de sacralisation et fasse de cela une Oumra. » [Al Boukhari et Mouslim].

L’autre avantage est que le pèlerin accomplit ainsi à la fois le Hadj et la Oumra.



Deuxième rite : Al Qirân

Le musulman entre en sacralisation avec l’intention de faire la Oumra en même temps que le Hadj, au cours des mois du pèlerinage, lorsqu’il se trouve au niveau du Mîqât, en disant au moment où il formule l’intention : « Labaika Oumratan wa Hajjan ».

Quand il arrive à la Mecque, il fait les circuits de la Oumra autour de la Kaaba et le parcours entre les monts As-Safa et Al Marwah et ce dernier compte à la fois pour le Hadj et la Oumra ; s’il veut, il peut retarder le va-et-vient entre les deux monts correspondant au Hadj pour l’accomplir après les circuits d’Al Ifâdhah. Ensuite, il reste en état de sacralisation, sans se raser ni couper ses cheveux, jusqu’au huitième jour de Dzoul Hijja où il se rend à Mina pour compléter le reste de ses obligations. Comme dans le cas du Tamattou’, l’offrande est obligatoire. Si le pèlerin n’en trouve pas, qu’il jeûne trois jours pendant le pèlerinage et sept jours une fois rentré chez lui.



Troisième rite : Al Ifrâd
Le musulman entre en état de sacralisation pour le Hadj au cours des mois du pèlerinage à partir du Mîqât en disant au moment de prendre l’intention : « Labaika Hajjan ». Celui qui fait le Ifrâd accomplit exactement ce que fait le pèlerin ayant choisi Al Qirân, à la seule différence que ce dernier doit faire une offrande tandis que celui qui fait le Ifrâd n’est pas redevable d’une offrande, parce qu’il n’a pas regroupé le Hadj et la Oumra comme celui qui fait le Qirân ou le Tamattou’.

Le pèlerin choisi entre ces trois rites ; toutefois, le meilleur est le Tamattou’ pour celui qui n’a pas avec lui une offrande comme indiqué précédemment.

atlemcen

Messages : 10
Date d'inscription : 17/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum